Visioconférences

Voici le catalogue de mes visioconférences. La durée d’une visioconférence varie de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

Arts et civilisations

Arts et cultures d’Asie

Archéologie

Histoire

Histoire de la mode

Photographie et cinéma

Histoire de la peinture

Patrimoine et musées

Jeune public

Écoute ma légende : la guerre de Troie

Visioconférence interactive à destination des enfants et des familles.

Depuis l’Olympe, les dieux se passionnent pour la lutte qui oppose les Grecs et les Troyens, complices de l’enlèvement de la belle Hélène. La sage Athéna prend parti pour les premiers, Aphrodite pour les seconds. Qui de l’ardent Paris, du bouillant Achille, du preux Patrocle ou du rusé Ulysse sortira vainqueur d’une guerre qui dure depuis déjà dix ans ?

La durée de la visioconférence interactive est de 1h avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Écoute ma légende : les 12 travaux d’Hercule

Visioconférence interactive à destination des enfants et des familles.

Fils du dieu Jupiter et de la mortelle Alcmène, Hercule fait dès le berceau la démonstration de sa force. De ses nombreux exploits, douze sont particulièrement mémorables. En passant par le jardin des Hespérides et le Lac Stymphale, c’est jusqu’aux Enfers que nous emmène le célèbre héros antique.

La durée de la visioconférence interactive est de 1h avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Vassily Kandinsky, la nécessité intérieure

« Le contenu est ce que le spectateur éprouve sous l’effet des couleurs et des formes ».

Le but de Kandinsky est de provoquer une émotion chez son spectateur. Passant par le choc des couleurs et des lignes, la recherche de l’harmonie conduit le peintre sur le chemin de l’abstraction, faisant de Kandinsky l’un des pionniers de la plus grande révolution esthétique du XXe siècle.

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Paul Klee, pressentir le monde

« L’art ne reproduit pas le visible, mais il rend visible ».

Entre figuration et abstraction, Paul Klee cherche à interroger le monde qui l’entoure. Traversant une période très troublée de l’Histoire, l’artiste cherche dans l’art un moyen de rompre avec le réel tout en lui donnant les moyens de le sublimer.

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Les Stein, accompagner la modernité

Léo, Gertrude, Michael et Sarah… à eux quatre les Stein ont été les plus grands collectionneurs et mécènes du début du XXe siècle. Sur les murs du 27 rue de Fleurus, Cézanne côtoie Renoir et Manet… Mais c’est surtout l’amitié nouée entre Sarah et Matisse et le soutien infaillible de Gertrude aux recherches de Picasso au début de l’aventure cubiste qui font entrer les Stein dans l’Histoire.

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Ron Mueck, copier l’humanité

« Je ne sais pas pourquoi je fais ça mais je ne sais pas ce que je pourrais faire d’autre. Je ne me revendique pas artiste, c’est simplement la seule chose que je sais faire ».

Hors normes, monumentales ou minuscules, les sculptures hyperréalistes de Ron Mueck transcendent la banalité de la vie quotidienne pour exprimer l’humanité dans toutes ses failles et ses faiblesses.

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Gustave Caillebotte, l’œil du peintre

« Je donne à l’État, les tableaux que je possède ».

Peintre mais aussi mécène et collectionneur tel fut Gustave Caillebotte, l’un des membres les plus discrets du groupe impressionniste. Son œuvre, originale et audacieuse, met en scène la solitude et l’isolement de la société de la fin du XIXe siècle.

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Robert Doisneau, l’objectif imparfait

« Si je savais prendre une bonne photographie, je le ferais chaque fois »

Avec humour et tendresse, Robert Doisneau dérobe des instants de la vie populaire pour les fixer sur la pellicule. Alors, dit Prévert, « du plus défait, du plus dévasté des visages surgit une lueur presque heureuse, un flash, et la photo est d’une simplicité bouleversante parce que le photographe a été bouleversé. »

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites