« Pied de paysan et chaussure de seigneur ne vont pas de compagnie. »

D’intérieur, à talons, confortables, de fakir, de clown ou de danseuse… il existe autant de chaussures que d’usages. Dès la préhistoire, l’humanité se protège les pieds et facilite ainsi sa marche. Mais, au-delà de leur aspect pratique, les chaussures ne sont-elles pas aussi un marqueur de statut social ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites