« Ce qui m’intéresse c’est la vie. Que les gens ressentent cette sorte de flux qui passe entre les sculptures et eux. »

Venu tardivement à son art, Ousmane Sow se fait sculpteur des corps monumentaux. Délaissant les matériaux traditionnels, il utilise le fer, la paille, le jute pour rendre hommage à la grandeur des peuples du monde et aux figures historiques qui ont marqué leur recherche de la liberté. Ces matières banales ne deviennent-elle pas vivantes sous ses doigts ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites