« Abstraire c’est éliminer. »

Abandonnant le style figuratif de ses débuts, Kupka se lance un défi fou : une œuvre où se mêleraient tous les arts. La rencontre entre la musique et la peinture le conduit à l’abstraction, dont il est un pionnier, voire l’initiateur. A-t-il atteint son but ultime, conduire le spectateur au bonheur grâce à l’harmonie se dégageant de sa peinture ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites