« Tout dans la nature peut être réduit au cylindre et au cône. »

En parlant de petits cubes pour caractériser les œuvres géométriques de Braque et de Picasso, Henri Matisse donne son nom au mouvement auquel participent bientôt Léger, Brancusi, Gris ou les Delaunay. Par la recherche d’une représentation totale de la réalité, les cubistes révolutionnent l’art figuratif. En allant toujours plus avant dans la géométrisation des formes, n’est-ce pas notre perception du monde qu’ils questionnent ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites