Le quartier des hôtels particuliers, le noble faubourg et Saint-Thomas d’Aquin

Pourquoi n’y a-t-il qu’un numéro, le 9, dans la rue Sébastien-Bottin ?

Au XVIIe siècle, sur l’éphémère domaine de la reine Margot, est lancée la première opération immobilière privée de Paris. Un quartier nouveau d’hôtels particuliers devient le séjour des familles nobles qui délaissent le Marais ou Versailles, devenu trop

austère à leur goût. D’abord chapelle du noviciat des Dominicains, Saint-Thomas-d’Aquin devient l’église paroissiale du « noble quartier ». En retrait du boulevard Saint-Germain, elle passe souvent inaperçue ; elle renferme pourtant une intéressante collection de peintures baroques.

 

 

 

 

 

La visite guidée du quartier dure 2 h.

© Les Têtes de l’art – visites

Les artistes à Paris, le quartier de Montparnasse

Qui fut élève à l’Académie de la Grande Chaumière, avant de renoncer à la peinture pour se tourner vers une autre expression artistique ?

Dans un quartier de Paris longtemps resté champêtre, artistes et écrivains originaires du monde entier insufflent au début du XXe siècle une atmosphère de liberté et de création tandis qu’autour du carrefour Vavin, des établissements comme la Coupole, le Dôme ou la Rotonde perpétuent la tradition festive des anciens bals des barrières. La mutation de Montparnasse en quartier d’affaires dans les années 60, n’a pas mis fin à sa vocation artistique, ainsi qu’en témoignent les nombreux ateliers présents le long du parcours.

La visite guidée du quartier dure 2 h. La visite guidée peut inclure le cimetière Montparnasse et dans ce cas se trouve rallongée de 1h.

© Les Têtes de l’art – visites

La campagne à la ville, le quartier de Charonne

Quelle est la rue de Paris dont le nom est le plus court ?

De son église médiévale qui trône au centre de son petit cimetière, aux jardins postmodernes en passant par les discrètes cités pavillonnaires du début du siècle dernier, traverser Charonne, c’est voyager dans le temps, au sein d’un des quartiers populaires de Paris qui a su garder une ambiance villageoise.

La visite guidée du quartier dure 2 h.

© Les Têtes de l’art – visites

Architecture moderne et arbres centenaires, Le Parc Montsouris et ses abords

Pourquoi certaines plaques d’égout du quartier sont-elles scellées ?

Bénéficiant du relief accidenté des anciennes carrières de pierre qui servirent à bâtir le centre de Paris, le parc Montsouris est représentatif des espaces verts haussmanniens, avec ses paysages reconstitués. Si nombreux sont les Parisiens qui viennent y admirer sa collection d’arbres remarquables, peu savent que ses abords offrent bien des surprises, qu’il s’agisse des maisons de carriers nichées dans des oasis de quiétude aujourd’hui très recherchées, des logements populaires inspirés des doctrines hygiénistes du début du XXe s., ou des villas signées par les grands noms de l’architecture de l’entre-deux guerres, où nombre d’artistes, tels que Braque, Foujita, Dali… installèrent leur atelier.

La visite guidée du quartier dure 2h00.

© Les Têtes de l’art – visites

Chez saint Denis, Montmartre

Dans quel maquis se cache le rocher de la sorcière ?

Le Sacré-Cœur, les rapins de la place du Tertre, les cabarets qui tentent d’entretenir la tradition ont transformé la Butte Montmartre en carte postale pour touristes. Mais il suffit de s’écarter un peu de ces hauts-lieux pour retrouver, au delà du folklore, l’ambiance particulière de l’un des derniers villages de Paris où, du Moyen Âge aux bouleversements des XIXe et XXe siècles se retrouve l’histoire de la cité.

La visite guidée du quartier dure 2 h. La visite guidée peut inclure le cimetière Saint-Vincent ‎ et / ou le Cimetière de Montmartre. Dans ce cas, la durée de la visite est rallongée de 30 minutes pour chacune des options.

© Les Têtes de l’art – visites

Le toit de Paris, Belleville

Où est réellement née Édith Piaf ?

Capture d’écran 2016-03-22 à 22.19.19Des apaches de Casque d’Or aux fantaisies de Maurice Chevalier, de l’ultime barricade de la Commune aux complaintes d’Édith Piaf‎ en passant par les combats de la libération de Paris, les rues pentues du quartier de Belleville conservent vivante la mémoire du Paris populaire.

Lançons-nous à l’assaut des escaliers de cet ancien village de vignerons, point culminant de la capitale, qui accueillit les ouvriers de la révolution industrielle et les immigrés  fuyant les aléas de l’histoire du XXe siècle.

La visite guidée de quartier dure 2 h.

© Les Têtes de l’art – visites

Des carrières aux logements sociaux, le quartier de la Mouzaïa

D’où vient le nom des carrières d’Amérique ?Capture d’écran 2016-03-22 à 22.26.56

Après l’abandon des carrières de gypse, le quartier de la Mouzaïa  est investi par l’habitat ouvrier.

Promenons-nous le long de ces villas bucoliques, si insolites à Paris, avant de découvrir d’autres visages du logement social, des cités-jardins de la ceinture rouge aux « falaises » de la Place des Fêtes.

Cette visite guidée de quartier dure 2 h.
La visite guidée peut inclure le parc des  Buttes Chaumont. Dans ce cas, la durée de la visite est rallongée de 30 minutes.

© Les Têtes de l’art – visites

Histoire de l’architecture parisienne, le XVIe arrondissement

Qui est le concepteur du projet fer à cheval ?

Capture d’écran 2016-03-22 à 23.10.23Des façades ondoyantes de l’Art nouveau de Guimard ‎ aux volumes fonctionnels de Le Corbusier en passant par la rigueur géométrique du Modern style, les artères de ce quartier de l’ouest de Paris constituent un véritable musée de l’architecture moderne dans lequel il est agréable de déambuler.

La visite guidée de quartier dure 2 h.

© Les Têtes de l’art – visites

Un village parisien, Auteuil

Pourquoi la tombe du physicien Rumford ‎ est-elle aujourd’hui un cénotaphe ?Capture d’écran 2016-03-22 à 22.06.06

Refuge des élites intellectuelles européennes qui fréquentent les salons de Madame Helvétius ou de Madame de Boufflers, Auteuil devient au siècle des Lumières une campagne en vogue, lieu de rencontre de tous les talents. Déjà dans le passé, Molière et Racine y avaient leurs habitudes.

Flânons dans ce quartier de Paris qui à bien des égards conserve son caractère de village avec son petit cimetière, mais qui fut également à la pointe de la modernité quand Guimard l’investit, pour y édifier notamment son manifeste, le Castel Béranger ‎.

La visite guidée de quartier dure 2 h.

© Les Têtes de l’art – visites

De la Bièvre au Street Art, la Butte aux Cailles

Comment la piscine de la place Paul-Verlaine est-elle alimentée en eau tiède ?

Modelée par le tracé de la Bièvre, dotée de spécificités géologiques dont elle tire parti, à l’écart de l’agitation de Paris, la butte aux Cailles a su conserver son caractère villageois, malgré l’urbanisation des dernières décennies.

Partons à la recherche des œuvres en permanence renouvelées de cette galerie à ciel ouvert, fief de Miss.tic, la miss d’utilité publique.

La visite guidée de quartier dure 1 h 30.

© Les Têtes de l’art – visites