« Quand je me tiens devant une toile, je ne sais jamais ce que je vais faire, et je suis le premier surpris par ce qui sort. »

Se maintenant en dehors de tout courant, Juan Miró remet sans cesse en cause sa pratique artistique. Pourquoi, lui dont les œuvres éclatent de couleur, affirme-t-il vouloir « assassiner la peinture » afin de mieux rendre compte du monde ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites