Marche et démarche, Une histoire de la chaussure

« Pied de paysan et chaussure de seigneur ne vont pas de compagnie. »

D’intérieur, à talons, confortables, de fakir, de clown ou de danseuse… il existe autant de chaussures que d’usages. Dès la préhistoire, l’humanité se protège les pieds et facilite ainsi sa marche. Mais, au-delà de leur aspect pratique, les chaussures ne sont-elles pas aussi un marqueur de statut social ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Dernières découvertes à Pompéi, Vivre et mourir à l’ombre du Vésuve

« Dans ce monde, il s’est produit nombre de catastrophes mais il en est peu qui aient causé autant de joie aux générations futures. »

79 de notre ère : une pluie de cendres et de pierres s’abat sur Pompéi. En quelques heures, la prospère cité est ensevelie. Or ce qui la détruit la préserve pour les générations futures. À partir du XVIIIe s., ses vestiges sont progressivement mis à jour, apportant des éclairages précieux sur la vie quotidienne des Romains de l’Antiquité. En quoi la nouvelle campagne de fouilles entreprise en 2014 remet-elle en question les certitudes acquises sur Pompéi ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites


Osiris : mystères sur les bords du Nil

« Osiris, tu es parti, mais tu es revenu ; tu t’es endormi, mais tu as été réveillé, tu mourus, mais tu vis à nouveau. »

Osiris, premier pharaon et premier assassiné de l’humanité, est un dieu majeur du Panthéon égyptien. Surgis de l’eau depuis une dizaine d’années, les vestiges de Canope et de Thonis-Héracléion racontent le déroulé des « mystères d’Osiris » qui, chaque année, voyaient le dieu revenir à la vie et assuraient la fertilité des berges du Nil. Que nous apprend le mythe d’Osiris des croyances égyptiennes sur la vie après la mort ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Toutankhamon et son tombeau

« Vous voyez quelque chose ? Oui des merveilles ! »

En 1922, Howard Carter découvre le tombeau intact d’un pharaon jusqu’alors inconnu. La révélation des merveilles d’or, de bois et de pierres qu’il contient assure à leur propriétaire une célébrité jamais démentie depuis. Puisque pour les Égyptiens de l’Antiquité l’individu ne meurt pas tant que son nom continue à être prononcé, le but de ces trésors n’était-il pas précisément de conférer l’immortalité à Toutankhamon ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Marie-Antoinette, Entre légende dorée et légende noire

« Le roi n’a qu’un homme, c’est sa femme. »

Pour les uns, Marie-Antoinette est une princesse insouciante projetée brutalement dans une cour de France à l’étiquette étouffante. Pour les autres, elle est l’Autrichienne, méprisante envers le peuple, qui n’hésitera pas à comploter contre la Révolution. Son image est rapidement devenue un enjeu de communication politique. Elle demeure la plus célèbre des reines de France, mais qu’en connaît-on vraiment ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites





Jeff Koons, Le pape du Kitsch

« Je recherche toujours la familiarité afin que le public ne se sente pas menacé par des images. »

Star des salles de vente, provocateur, perfectionniste, Jeff Koons se réapproprie les objets et les images de notre époque. Se réappropriant les codes du pop art, l’artiste interroge notre rapport à la société de consommation. En choisissant l’esthétique du kitsch, Jeff Koons ne propose-t-il pas une libération du goût ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Édouard Manet, Le premier moderne

« La vérité est que l’art doit être l’écriture de la vie. »

Révolutionnaire sans le vouloir, Manet est à l’origine de certaines des plus retentissants scandales de l’histoire de l’art. Chantre du noir, père spirituel de l’impressionnisme, Manet n’est-il pas, avant tout, le peintre de la vie moderne ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Frantisek Kupka, Mettre la couleur en musique

« Abstraire c’est éliminer. »

Abandonnant le style figuratif de ses débuts, Kupka se lance un défi fou : une œuvre où se mêleraient tous les arts. La rencontre entre la musique et la peinture le conduit à l’abstraction, dont il est un pionnier, voire l’initiateur. A-t-il atteint son but ultime, conduire le spectateur au bonheur grâce à l’harmonie se dégageant de sa peinture ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Olmèques, Géants de pierre et miniature de jade

Dans les années 1860 surgissent de la jungle mésoaméricaine les vestiges d’une civilisation urbaine remontant à 1600 avant notre ère. Qui sont les olmèques qui élevèrent la première pyramide d’Amérique centrale, inventant un calendrier dont s’inspirèrent les mayas, développèrent une cosmogonie dont on déchiffre à peine les mystères et auxquels est consacré une des grandes expositions de la rentrée 2020 ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Georges Braque, L’art de troubler

« Ce n’est pas le but qui est intéressant, ce sont les moyens. »

Peintre en bâtiment, cubiste, inventeur des papiers collés, celui que Picasso appelait son « compagnon de cordée » fut l’un des grands innovateurs du XXe siècle. Artiste d’avant-garde devenu le premier a bénéficié de son vivant d’une exposition au Louvre, Braque n’a eu de cesse d’explorer les matériaux de l’art. Cette recherche n’avait-elle pas pour but ultime la quête de l’émotion ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites