Niki de Saint-Phalle, Le Nana Power

« J’ai décidé très tôt d’être une héroïne. »

Elle remplace le pinceau par la balle de fusil. Elle lève haut l’étendard du « Nana power ». Elle pulvérise les canons de la féminité pour ériger des statues monumentales, colorées, triomphantes. Elle s’engage sur des chemins traditionnellement refusés aux femmes. Peintre, sculptrice, performeuse, militante Niki de Saint-Phalle interroge son époque. Réussira-t-elle son pari d’en bousculer les préjugés ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

 

Fantômes, spectres et squelettes ambulants

« Il y a le peureux qui regarde sous son lit, et le peureux qui n’ose même pas regarder sous son lit. »

Nous les redoutons. Ils nous fascinent. Nous les fuyons. Ils nous hantent. Certains d’entre nous, les vivants, parviennent, tremblants ou simplement émus, à entrer en communication avec eux. Et voilà que certains soirs fantômes, esprits, ectoplasmes, sorciers et autres squelettes ricanants profitent du crépuscule pour nous rendre visite. Qui osera prêter l’oreille ce qu’ils racontent sur eux et surtout sur nous ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

 

 

 

Sonia Delaunay, Rythmes et couleurs

« La couleur me donne la joie. »

Longtemps la critique a maintenu Sonia Delaunay dans l’ombre de son mari Robert. Or l’influence réciproque des deux artistes qui travaillaient dans la complicité est patente, et d’aucuns tiennent « qu’à certains moments elle a même pu paraître en avance sur lui », en particulier par son usage de la couleur pure. Que ce soit dans la peinture, la mode ou le design, Sonia Delaunay ne cesse en effet de réintroduire la couleur dans le quotidien. N’est-il pas grand temps de reconnaître son apport à l’art moderne ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

 

 

Roy Lichtenstein, Détourneur d’images

« L’art ne transforme pas, il formule » !

Star du pop art, plus amusé que grisé par son succès, Roy Lichtenstein laisse derrière lui quelque 4 500 œuvres inspirées par l’esthétique de la publicité ou des comics. Ses personnages de pulps peints à grand renfort d’à-plat et de points de trame ont assuré sa célébrité. Mais qui se cache derrière le duplicateur d’images, auteur d’une œuvre plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites

Frida Kahlo, Une vie en peinture

« Je n’ai jamais peint de rêves, j’ai peint ma réalité. »

Maintes fois reproduit sur les supports les plus divers, le visage de Frida Kahlo est devenu une icône. Elle est la seule peintre à avoir une poupée Barbie à son effigie. Mais n’y a-t-il pas un risque de voir cette notoriété reléguer au second plan une œuvre fortement autobiographique qui, oscillant entre la détresse et la fierté des origines, fut à l’origine d’un renouveau des arts au Mexique ?

La durée de la visioconférence est modulable de 45 minutes à 1h30 avec un temps d’échanges.

© Les Têtes de l’art – visites